La Malinche

Une histoire de conquête

Dramaturgie et  mise en scène :                       Nelly Quette
Interprète:                                                            Sofía López Cruz
Accompagnement musical:                                  Julio Arguedas
Costumes :                                                           Sofía López Cruz

Photos : Laura Lago

    3 samourai -DP web                                                                                                                                                                              Malintzin à sa naissance. Doña Marina pour les Espagnols. La Malinche pour l’histoire. Interprète pendant la conquête du Mexique, compagne du conquistador Hernán Cortés dans la guerre et dans l’amour, elle ne sera jamais pardonnée à travers les siècles, elle deviendra le visage même de la traitrise. Comment pourrait-elle raconter son histoire à sa fille, une histoire d’abandon et d’amertume, mais aussi de magie, d’amour et de dieux puissants ? Un tel récit, ponctué de musique et de chants, nous transporte vers un monde ancien, révolu, mais certainement pas disparu.

« Ce spectacle est né dans le cadre de notre réflexion sur l’impact de la rencontre des différences. En effet l’équipe internationale de nos acteurs et notre public « bigarré » nous obligent à l’écoute et à la synthèse des variations culturelles.

Après notre recherche sur la découverte de l’Amérique, entreprise pour notre spectacle Le Départ de Christophe Colomb, nous nous sommes penchés sur les terribles années de « conquête » et d’exploitation de ces terres « nouvelles ». C’est ainsi que nous avons rencontré l’extraordinaire destin d’une esclave aztèque, offerte à Cortés lors de son arrivée parmi les cités aztèques et qui devint son omniprésente interprète, conseillère, et mère de deux enfants qu’elle eut de lui. Elle s’appelait Malinelli. Cortés la fit appeler doña Marina.

Le monologue est interprété par une actrice mexicaine, la direction musicale par un musicien bolivien. Et moi qui n’ai jamais été aux Amériques, j’ai essayé de puiser dans le cœur profond que partagent tous les peuples du monde… » Nelly Quette

http://es.rfi.fr/cultura/20160127-la-historia-de-la-malinche-llevada-al-teatro
RFI La Cronica cultural 27 janvier 16

Enregistrer

Enregistrer