LA TROUPE

Comédiens, musiciens, metteurs en scène, danseurs, costumiers

Samira BAIBI

 Formée au Conservatoire d’Orléans sous la direction de Jean-Claude Cotillard et Christophe Maltot elle participe alors à des stages avec Marcel Marceau puis entre à l’Académie Internationale des Arts et du Spectacle (A.I.D.A.S), dirigée par Carlo Boso où elle se spécialise dans la commedia dell’arte.

Elle participe régulièrement au Festival d’Avignon et travaille avec la Compagnie des Guetteurs de Pluie.

Elle souhaite par la suite se concentrer sur le chant en suivant la formation proposée au Laboratoire de Grotowski avec Thomas Richard et Mario Biagini, le stage de comédie musicale avec Jasmine Roy et l’ACP Manufacture Chanson.

Elle aime les textes poétiques, les chansons qui transportent.

Agathe BOUDRIERES

Formée à L’AIDAS sous la direction de Carlo Boso), elle est comédienne pour plusieurs spectacles tels que Le Mariage de Figaro mis en scène par Giuliano Bonnani, Les Fourberies de Scapin et Le Malade imaginaire mis en scène par Carlo Boso, Le Misanthrope et Un fil à la patte mis en scène par Anthony Magnier ou encore Les femmes Savantes mis en scène par Loïc Fieffé.
Animée d’un désir de transmission, elle donne aussi des ateliers et stages de théâtre aux plus jeunes ainsi qu’aux adultes amateurs.

Gilbert BOUREBIA

Metteur en scène et créateur de la Cie du Mystère Bouffe, directeur artistique du Festival Itinérant des Arènes de Montmartre-Tréteaux Nomades, Gilbert Bourebia a été pendant plus de 30 ans le metteur en scène de la compagnie. Il a notamment monté Le Pacte des Fous, Cité H, l’incroyable histoire de Tang Tsé Kiang et Le Départ de Christophe Colomb. Il nous a quittés en 2011 mais son engagement artistique et social anime toujours la compagnie.

Jeremy BRANGER

Jérémy découvre le théâtre à l’âge de 19 ans en intégrant la troupe amateur « Théâtre en herbe » à Plaisir, troupe où Jean Dujardin à fait ses débuts. Sous la direction de Virginie Camus, il a joué à ce jour dans 5 créations originales: « Hold´up », « Tenue correcte exigée », « Un long dimanche de funérailles », « Panic in the kitchen », et « Le phénix » (représentation de la fin de vie d’un cabaret où il joue du piano et il chante).
Autodidacte en musique, il commence à l’âge de 16 ans par la guitare, pour s’ouvrir ensuite à d’autres instruments comme l’ukulele, l’accordéon, le piano, l’harmonica et le saxophone. Également passionné de cinéma, il a en parallèle assisté Romain Tisné à la réalisation d’un court-métrage à huis-clos basé sur l’exercice de théâtre « Eux seuls le savent ».

Anna COTTIS

Elle enseigne, écrit, met en scène et met en musique des scénarios de commedia dell’Arte et d’autres formes de théâtre. Elle a créé plusieurs spectacles de Commedia dell’Arte Cendrillon S’En Va-T-En Guerre ; Le Voyage Impossible (d’après le dramaturge perse Akhundzadeh),Terres Promises ; Le Leader Suprème et La Maladie D’Amour. En tant que pédagogue, elle enseigne les grommelots et l’improvisation à l’Academie Internationale Des Arts de Spectacle de Carlo Boso et donne des stages de Commedia dell’Arte en France, Grande Bretagne et aux États-Unis, pour acteurs et amateurs, notamment dans des écoles et universités.
En tant que comédienne, elle a joué dans plusieurs spectacles de Carlo Boso, notamment Scaramouche (avec Anthony Magnier et Jean-Herve Appere), Les Amants de Verone et La Folie d’Isabelle.

Ethel DE SOUZA

Ethel commence le théâtre au lycée qu’elle poursuit sous le joug de la recherche en entrant à l’université. Diplômée en 2018 d’un Master en recherche théâtrale, elle poursuit sa pratique en intégrant en 2017 le CRD de Mantes-la-Jolie en art dramatique sous la direction de Pascale Sanchez, Tamara Schmidt et Philippe Chauvin. Formée à la commedia dell’Arte auprès de Giulia Filacanapa et au théâtre d’objet auprès de Katy Deville, Ethel participe en tant que comédienne à différents projets jeune public, militants et expérimentaux. Elle crée en 2019, aux Portes de l’Ile-de-France et de la Normandie la compagnie Les Abrités: refuge pour les créatives et les créatifs, par temps de soleil ou de pluie.

Marie-Anne FAVREAU

Comédienne, musicienne, et auteure-compositrice, elle a obtenu les Prix de Violon, Formation Musicale et Direction de Choeur du Conservatoire de Paris et une Licence en Musicologie à l’Université Paris IV. Elle a suivi plusieurs formations d’art dramatique avec John Strasberg, Xavier Laurent et Carlo Boso en escrime artistique avec Philippe Penguy et Florence Leguy.
En tant que comédienne, elle joue avec plusieurs compagnies: Mireno Théâtre, La Compagnie de l’Alouette, L’envolée Lyrique ou encore la Compagnie du Huitième Jour en Espagne et aux U.S.A. Elle se produit également au cinéma et à la télévision. Violoniste et chanteuse elle travaille avec les Orchestres Lutétia, Orage, Symphonique du Loiret, Ensemble Nouvelles Portées, Umlaut Big Band, Fugu Dal Bronx, La Famiglia Rubinetti, El Mariachi Mezcal, Flamenclasico. Elle est aussi arrangeuse pour Mc Solaar, El Deyma, ou Leaky Earplug Memory. Elle enseigne aussi et dirige plusieurs chorales.

Thilina Pietro FEMINO

Comédien, et metteur en scène il se forme à l’A.I.D.A.S. (direction Carlo Boso) et à l’école Nationale de Cirque de Chätellerault. Il met en scène pour la Cie L’Etincelle des Musées On ne badine pas avec l’amour et Cyrano de Bergerac et Avec la Cie La Fabryk, La Cerisaie, Maître Puntilla et son valet Matti, La nuit des rois mais aussi Arlequin serviteur de deux maîtres, George Dandin et Peer Gynt à l’Ecole Alsacienne de Paris. En tant que comédien, joue avec les compagnies Mélodrames, Planet Pas net, Les Conteurs à Vis, Mascarades.
Il collabore à plusieurs reprises avec Carlo Boso qui le met en scène dans La Nuit des Rois, les Fourberies de Scapin, Le chapeau de paille d’Italie, Le songe d’une nuit d’été et Othello.

 

Pierre FICHEUX

Comédien, Pierre Ficheux débute le théâtre à 16 ans au lycée, il obtient un bac littéraire option théâtre en 1998. Il intègre l’école « Lecoq » en septembre 1998 et ressort diplômé deux ans plus tard en juin 2000. IL crée et codirige la Cie  « NamCo Théâtre » jusqu’en 2005, (jeu corporel, masque, objet, chant). En 2006, Il joue au Liban, en Belgique, « Don Juan » avec la Cie « Arcinotether. Puis plusieurs créations avec le  « Théâtre du sable ». De 2008 à 2011, il joue dans Trois pièces de Tchékhov mis en scène par S. Lypsic. Dans « Peines d’amour perdues » avec la Cie « Tutti Quanti ». Puis joue sous la direction d’Hélène Cinque dans « Cymbeline » au Théâtre du Soleil en 2011 et 2012. Il travaille également aujourd’hui avec la Cie « Daru » et la Cie « Entrées de jeu ». En parallèle de son métier de comédien il suit des formations avec J. Pommerat, J.P. Lescot, Robin Renucci, Bernard Grosjean, Eloi Recoin, Ariane Mnouchkine. Se forme au chant, au Kathakali en Inde, au VietVoDao. Il est également pédagogue, diplômé d’une licence professionnelle de « transmission de la pédagogie théâtrale ».

Heloise FOURNIER

Des études de dessins à l’école Emile Cohl, puis de design de mode à l’école de Condé ont mené Héloïse vers le costume de scène. Après 7 mois de stage dans divers ateliers de costumes parisiens (Caraco, Mantille et Sombrero, Fbg 22-11, Bas et Haut), elle continue de se former au métier de costumière avec les cours de la ville de Paris (costume historique, tailleur, modélisme). En 2011, elle monte son auto-entreprise afin de répondre aux commandes de compagnie de théâtre (Babelocura/Revue et Corrigée, Breaknives), de photographe (Alexander JE Bradley), d’artistes musiciens et circassiens (SomeSisters, Cirque Kalisti, Compagnie de Sœurs Bacanes), en plus de réalisations personnelles (Lou S’Cat Couture : louscat-couture.tumblr.com).

Laurent GAUTHIER

Après s’être formé au Théâtre en acte, à l’Atelier de la Souris, au Cours Florent et à LEDA, Laurent Gauthier rencontre Mario Gonzalez. Il devient son assistant et animera sous sa direction un atelier de masque et de clown au Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique. Il apparaît au théâtre régulièrement notamment dans Cité H de Gilbert Bourébia (Arènes de Montmartre, festival les Tréteaux Nomades), Bleu à lame de Jalil Naciri (Théâtre Jean Vilar- Ile Saint-Denis), Le Chevalier d’après Aristophane mis en scène par Mario Gonzalez (Paris Quartier d’été), Le discours sur le colonialisme d’Aimé Césaire mis en scène par Mehmet Ullusoy (Théâtre du Lierre) ou Les Mille et une nuits d’Alatiel qu’il a adapté d’un conte de Boccace (Théâtre du Ranelagh).
Il est co/auteur avec Christophe Alévêque de Commedia Mondiale qui se jouera en 2008 et d’Un coeur pour Samira. Il travaille aussi au cinéma et à la télévision (La légende de Dédé, Ne pars pas Tryandapphilis, P.J., Groupe Flag…).

Renaud GILLIER

Formé à la Tribouille à Nantes, à l’Académie Internationale Des Arts Du Spectacle  et à la Nico Pepe de Udine. Il participe à la création de La Compagnie Des Passeurs avec laquelle il crée plusieurs spectacles sous la direction de Carlo Boso ( La Nuit Des Rois et Les Deux Gentilshommes De Vérone), de Pascal Durosier (L’Opéra du Gueux) et de Charly Labourier (George Dandin) avant de Mettre en scène Mais N’te Promene Donc Pas Toute Nue de Georges Feydeau. En parallèle, il travail comme comédien au sein de la compagnie Point C et du Chêne Noir.

Etienne GUERIN

Afin de relier l’analyse universitaire des textes et une recherche initiée par la pratique des arts martiaux traditionnels, qui l’oriente vers les arts du souffle et du geste, il suit une formation professionnelle en théâtre dansé et chanté au Théâtre du Lierre, à Paris, sous la direction de Farid Paya, Aloual et Pascal Arbeille, où il reçoit un enseignement axé sur la choralité et le lien de la voix au corps et à l’espace. En 2006, il intègre l’Académie Internationale des Arts du Spectacle, dirigée par Carlo Boso et Danuta Zarazik, à Montreuil (93), dont il sort diplômé en 2009, et co-fonde la Compagnie des Passeurs.

Spécialisé en jeu masqué (Pascal Arbeille, Carlo Boso, Giuliano Bonanni) et combat scénique (Bob Heddle-Roboth, Florence Leguy, Vladimir Granov), il suit une formation de topeng, danse masquée balinaise, sous la direction de Made Jimat, à Batuan (Bali, Indonésie), et poursuit sa recherche par la pratique du théâtre nô et kabuki sous la direction de Shiro Daimon, à Bordeaux et Paris. Il a accompagné Shiro Daimon sur scène dans les spectacles Kiyohimé, au Petit Palais à Paris, et Sokkyo, au Mac Orlan à Brest. Metteur en scène pour l’Atelier Théâtre de l’Ecole Alsacienne depuis de nombreuses années, il crée également Femmes Pirates, spectacle jeune public, pour la Cie La Libellule, à Bordeaux.

C’est aujourd’hui sur le combat scénique qu’il souhaite continuer sa recherche, et débute en 2020 une formation de cascadeur.

Frédéric KONTOGOM

Formé au Conservatoire Supérieur National d’Art Dramatique de Paris par Catherine Hiegel, Dominique Valadier, Stuart Side et Mario Gonzales, il a joué sous la direction de metteurs en scène comme Jean-René Lemoine, Patrice Chéreau, Myriam Boyer, Christophe Perton, Christian Schiaretti, Michaël Batz, Nabil Eiazanl, Anne Bourgeois. Il a mis en scène sur le plateau de l’Athénée Voulez-vous ouïr les cris de Paris, un spectacle musical d’après les chants polyphonique de Janequin, puis Une saison en enfer, d’après le poème d’Arthur Rimbaud. Il a signé l’écriture d’une pièce pour enfant Le Charivari de Méli et Mélo, du court-métrage Souvenir, il a mis en scène la comédie musicale ???? pour l’Opéra de Massy.
Au cinéma et à la télévision, on le retrouve dans « A l’aveugle » de Xavier PALUD, « A bout portant » de Fred CAVAYE, « COMME LES 5 DOIGTS DE LA MAIN » – d’Alexandre ARCADY, « Les Marins perdus » de Claire Devers, « NID DE GUÊPES » Florent SIRI, « J’AI FAIM !!! » Florence QUENTIN, « L’ART (DÉLICAT) DE LA SÉDUCTION » Richard BERRY, « Une famille très ordinaire… » Julius-Amédée LAOU, « CHÔMEUR MAIS ON SE SOIGNE » Laurent TOMAS, RIS POLICE SCIENTIFIQUE – En plein Coeur & Des Lendemains Sombres – Eric LE ROUX, « DUVAL ET MORETTI – Héros d’un Jour » Denis AMAR, « P.J. » Claire de la ROCHEFOUCAULD, « GROUPE FLAG » Michel HASSAN, « P.J. » Gérard VERGEZ, « DIANE, FEMME FLIC » Dominique TABUTEAU, « ACTION : JUSTICE – Un Coupable Idéal » Alain NAHUM, « SOS 18 – Accident de Parcours » Jacques MALATERRE, « VERITE OBLIGE – Belle de Nuit » Stéphane KAPPES

Lisa LABBE

.Lisa se forme à l’Académie Internationale des Arts du Spectacle de Carlo Boso. Pendant ces trois années, elle complète sa formation par l’acrobatie et le masque. Puis, pendant deux ans, elle pratique le clown avec Fred Robbe du Théâtre du Faune. Elle intervient dans de nombreuses rencontres professionnelles. Talentueuse dans les rôles les plus variés, c’est dans la mise en scène qu’elle se retrouve le plus.

Amoureuse des grands textes, elle fait le pari de s’en servir pour parler de son époque et à tous les publics. Après 2 années à écrire des scénarii et diriger des groupes amateurs, elle met en scène en 2012 La prophétie aztèque pour la Compagnie Latinomania. En 2013 elle se lance dans l’adaptation de Notre-Dame de Paris pour la Compagnie du Mystère Bouffe, qui sera créé en février 2014 sous le titre de La Cour des Miracles. En 2020 elle co-écrit Le Trésor du Château, histoire des femmes ayant habité au Château de Sully-sur-Loire.

Florence LEGUY

Arrière petite fille de Maître d’armes, vice championne de France, Florence Leguy, après une formation de Comédienne (E.T.E.S), obtient ses diplômes de Maître d’Armes (B.E.E.S.2 ). Elle créée sa propre salle d’armes d’où sortiront plusieurs champions.

En 1996 elle fonde à l’université de la Sorbonne la section « Escrime de spectacle » , elle y enseignera la pratique et l’histoire de l’escrime pendant quinze ans. Maître d’armes de la Cité Internationale Universitaire de Paris elle monte et dirige la troupe des « Escrimeurs Comédiens de l’Illustre théâtre » , troupe itinérante de spectacles de rue . Directeur de combats et de scène d’actions tant pour le théâtre classique, que pour le théâtre contemporain ou la commedia dell’arte, elle a travaillé sous la direction de metteurs en scène tels que Carlo Boso, Dominique Durvin, G.Bourebia, Vincent Siano, Philippe Boronad, D. Zarazik, P.Arbeil, B.Clément, F.Grange.

Elle enseigne aujourd’hui à l’Académie internationale des arts et du spectacle.

Premyslaw LISIECKI

Parallèlement à une maîtrise en cinéma à l’université de Paris I, il s’initie au théâtre à l’Université Paris III, puis poursuit sa formation théâtrale au sein du Théâtre du Tilleul à Boulogne-Billancourt et de l’Ecole de théâtre Le Samovar. Il complète sa formation en danse-théâtre au Theatro Pazzo et en Commedia Dell’Arte et conte auprès de Luis Jaime Cortez.
A la télé il joue dans Les Mauvais Jours de Pascale Bailly, Refuge de Grégoire Bénabent.
Au théâtre il joue sous la direction de Bertrand Waintrop, Philippe Dormoy, Damiane Goudet, Lionel Fernandez, Christophe Thiry, Louise Levêque, Djamel Guesmi ou encore avec la troupe Mascarade. Acteur complet, il pratique l’équitation, l’escrime, joue de la guitare et chante et bilingue français –polonais, il travaille comme voix off.
Il nous a quittés en mars 2020.

Claire MATHAUT

Formée à la Comédie de Reims avec Christian Schiaretti, elle a également étudié le clown avec Gabriel Chamé et la commedia dell’arte avec Carlo Boso. Elle a été assistante metteuse en scène de Khalid Tamer au Maroc, Mohamed Guellati (Cie de la GBEC), le chorégraphe Kader Attou (directeur du CCN de La Rochelle)
Elle est metteuse en scène pour Incendies de Mouawad, L’Eveil du Printemps de Wedekind, Kids de Melquiot, Peer Gynt d’Ibsen, Mahagonny de Brecht entre autres.
Par ailleurs elle pratique le butô, la danse-contact et elle chante dans le groupe Rancho de Cantadores de Paris

Rebecca MINI

Lors de ses études de lettres à la Sorbonne, elle découvre sa vocation théâtrale. Attirée depuis toute jeune par les arts, l’histoire, et les sports de combats (boxe française, full contact, Aïkido) elle découvre alors l’escrime théâtrale en poussant la porte de la salle d’armes de Maître Florence Leguy. Durant quatre ans elle se forme à cette pratique du combat scénique et joue dans les différents spectacles de sa troupe sous la direction du metteur en scène et dramaturge Dominique Durvin.   Puis elle se forme à l’art de l’interprétation théâtrale, découvre le théâtre Nô avec  Shiro Daimon, le jeu masqué avec Carlo Boso, Lluis Graels et Giuliano Bonanni,  Le Chœur Grec et la Tragédie avec Pascal Arbeille, le Mime, la danse et le Jeu face caméra. Elle continue parallèlement d’affiner l’art du maniement des armes, et de La représentation du Combat ainsi que son enseignement. Elle dirige des  Master class à la MPAA, et assiste régulièrement son maître d’armes. C’est également durant cette période qu’elle développe une autre de ses passions: le Flamenco . Elle prend des cours avec Cristine Perrier Salvador, puis avec la danseuse Karine Herrou Gonzalez. Elle joue également avec les compagnies Avanti, l’Alouette, La Louve Aimantée, Fracas d’Art.
Elle crée avec François Pain Douzenel  la compagnie les Pirates des Songes. Elle continue de se former au Baile Flamenco auprès de José Maya et enchaîne les stages avec les plus grands artistes de la scène Flamenca : Carmen Ledesma, Juana Amaya, Antonio Canales, et le Maestro El Torombo. Egalement Cavalière, elle crée des numéros équestres mêlant la danse, l’équitation de travail, la performance et le trick Roping (jonglage avec un lasso). C’est au travers de ces différentes disciplines qu’elle cherche passionnément l’authenticité, la puissance et la poésie de la palette des différentes émotions humaines, à mettre au service du théâtre.

Julie MORI

Formée tout d’abord au Conservatoire d’art dramatique de Cannes et à l’Académie Internationale de Comédie Musicale sous la direction de Pierre Yves Duchesne, elle poursuit sa formation à l’Aidas de Carlo Boso et joue dans ses spectacles : L’île des esclaves, La dispute, Le Chapeau de paille d’Italie, Il Monstro Turchino.
Avec la Compagnie Avanti elle joue Les Fourberies de Scapin et La Nuit des rois, avec la Cie des Passeurs Les deux gentils hommes de Vérone,  avec la cie Fracas d’art, Le songe d’une nuit d’été, avec la cie Teatro Picaro Prêt a partir, avec la Cie des Croqueurs Les femmes savantes, Les bâtisseurs d’empire. Elle  découvre le théâtre musical avec Danuta Zarazik avec les spectacles La Esmeralda et une version de Carmen. Elle travaille la technique du Mime (école Marcel Marceau) et joue une version des 7 péchés capitaux sous la direction d’Elena Serra. Elle travaille avec Pascal Arbeille sur sa mise en scène des Perses d’Eschyle.
En 2012, elle rejoint la Compagnie du Butor sur deux créations : La Deuch  et Fragiles. Convaincue par la notion de complémentarité des arts, elle explore toutes sortes de théâtre et rejoint le spectacle d’improvisation « Théâtral Suspect » pour plusieurs saisons à l’Apollo théâtre, ainsi que le spectacle « Huis presque clos » à la Comédie des Boulevards. Elle découvre l’univers des matchs d’impro avec la ludothèque, le Sound Painting. Formée aux techniques du jeu face Caméra aux côtés de Régis Mardon et Sébastien Bonnabel elle participe à des caméras cachées pour NRJ12 et conçoit des canulars en répondant à la demande de différentes entreprises. Elle continue de se former aux techniques du masque avec Mario Gonzales, Luis Graells, du mime avec Elena Serra, du chant avec Benoit Combes, Sonia Morgavi .

Alzira PAGES

Comédienne, formée à l’École Ange Magnétic Théâtre dirigée par Antoine Campo, elle est aussi mosaïste, décoratrice et productrice.

Arrivée en France en 1989, elle suit trois années de formation de mosaïque à l’atelier des Trois Territoires, puis quatre années de formation théâtrale à Ange Magnétic Théâtre. Elle travaille comme comédienne pour la Cie Acta Fabula et la Cie des Contraires, pour laquelle elle crée et confectionne des masques, des objets de scène et des accessoires.

Nelly QUETTE

Après une formation en psychomotricité et sur la pratique pédagogique des danses folkloriques, elle s’installe dès 1972 en Italie. Passionnée par les danses anciennes, elle initie un travail de recherches et de retransmission qui se poursuit jusqu’à ce jour.

En 1980, elle rencontre Carlo Boso et la Commedia dell’arte. Elle enseigne et théâtralise la danse pour ses spectacles Il Falso Magnifico, Il rei Cervo, La Pazzia d’Isabelle, Scaramuccia, Arlechino servitore de 2 padroni … et ses stages AFDAS, et au sein de l’Académie internationale du spectacle de Montreuil. En 1988, elle s’oriente vers l’exploitation et l’enseignement de la dynamique expressive comme base de départ pour le jeu des acteurs, elle travaille alors avec de nombreux metteurs en scène en Italie (Carlo Cecchi, Eugieno Allegri, Ricardo Diana, Salvatore Gervani, Adraiano Yurissevich…).

Elle anime aussi chaque année des chorégraphies dans le Carnaval de Venise et les cortèges historique de Certaldo en Toscane ainsi que de nombreuses rencontres en Sicile et en Italie du sud.

Natalie SCHAEVERS

Formée aux Arts de la scène avec l’équipe de Carlo Boso, elle aborde ensuite plusieurs techniques sur le jeu de l’acteur avec un travail plus particulier sur le corps et la voix, dans la lignée du yoga, de la danse contemporaine, de la méthode Roy Hart et du théâtre physique.
A la fois comédienne et chanteuse, elle travaille avec différentes compagnies allant de la Commedia dell’Arte au théâtre expérimental ou contemporain en passant par le théâtre danse et le cinéma. Egalement metteuse en scène, elle travaille en collaboration avec des auteurs, des compagnies sur les spectacles « Noces de Sang » de Federico Garcia Lorca, « Ulysse et la petite fille endormie » de Anxela Blanco (Espagne), « Les stades de l’utopie » pour la FSGT, avec la Cie Du Mystère Bouffe, « Nous sommes tous des poussières d’étoiles », Balade sonore Cie du Mystère Bouffe) ou monte ses propres créations ou adaptations. Pédagogue, elle coache des artistes sur leurs spectacles et anime des stages et ateliers sur l’objet de sa recherche « Le Jeu de l’Acteur ou l’Art de la Transparence » qui inclut le travail de la vibration et de la voix: « Corps en Voix ».

Jose-Luis VIVALLO URRA

Il se forme en tant que comédien à l’école ARCIS à Santiago au Chili. Comédien dans des productions allemandes et françaises au Chili, il interprète le premier rôle dans des pièces comme Peer Gynt d’Ibsen, La Force de l’habitude de Thomas Bernhard, Lorsque cinq ans seront passés de Federico Garcia Lorca, Jubilé de George Tabori. En tant que metteur en scène, il a créé Corps d’Adel Hakim au Chili et Oh Gloria et 8h15 (présenté au Théâtre de la Mama à Bogota). En France, il monte Cours Sara Cours avec la Cie Chimaera Monstrosa. Pour la Cie Latinomania, il monte une dizaine de spectacles en espagnol. Parallèlement à son travail de comédien, il se forme à la réalisation de masques avec Stefano Perroco et au CFPTS (masques et prothèses pour la scène). Il a aussi suivi des stages aux côtés d’Ariane Mnouchkine, Robert Castel, Joséphine Derenne.

Charly LABOURIER

Charly commence le théâtre à l’âge de 10 ans, mais c’est en 2006, qu’il décide de se former professionnellement en intégrant l’Académie Internationale Des Arts du Spectacle (AIDAS) dirigée par Carlo Boso et Danuta Zarazik. Fort de cette expérience, il co-fonde en 2009 la compagnie des passeurs, avec laquelle il jouera dans « La Nuit des Rois » et « Les Deux gentilshommes de Vérone » de William Shakespeare, « L’opéra du gueux » de John Gay, « Mais ne te promène donc pas toute nue » , de George Feydeau. En 2011 il met en scène « George Dandin » de Molière.
En parallèle, il travaille avec divers metteur en scène et compagnies : Carlo Boso, Pascal Arbeille, Omar Porras, Lluis Graells, PAscal Durozier, Mangano-Massip, Tutti Quanti, Alain Bertrand, Mimodrame, Collectif Système Paprika, Les Croqueurs, Mystère Bouffe, François Normag…
Artiste aux multiples facettes, Charly a obtenu en 2014 le diplôme d’artiste mime (niveau III) du studio Magénia (Ella jaroszewicz) à Paris. En 2015 Carole Tallec le recrute dans le collectif de Clown les Jenoux.
Il a étudié la musique, à la Lilian Bishop School of Music de Londres en 2004, et se forme actuellement à l’Edim, école de jazz et de musiques actuelles.
En 2018 il créé sa propre compagnie « Sajou sur un fil », avec laquelle il continue son travail sur le théâtre pluridisciplinaire et écrit son seul en scène, « On va pas s’mentir » et fonde le groupe de musique « Ciao Béatrice », pour lequel il est auteur est interprète.
Intéressé par la pédagogie et l’importance de transmettre, Charly donne des cours depuis 10 ans.